Auteur

Un mois, un auteur : Agatha Christie

Bonjour tout le monde!

Pour cette deuxième édition du rendez-vous un mois, un auteur, j’ai choisi de vous présenter Agatha Christie, célèbre auteur de romans policiers. Au total, elles a écrit 84 œuvres dont des romans policiers, des pièces de théâtre ainsi que des recueils de nouvelles. Ses romans ont été traduit en 57 langues.

S’il y a bien une chose qui caractérise Agatha Christie, ce sont ses chutes inattendues. Elle a le don de toujours nous donner une fin de roman à laquelle on aurait jamais pu penser et c’est ce que j’adore chez elle.  Lorsque l’envie me prend de lire un bon roman policier qui va me donner des frissons je me tourne toujours vers elle.

Bibliographie

Son éducation

Agatha Mary Clarissa Miller est née à Torquay aux Royaume Uni le 15 septembre 1890. Alors que son frère et sa sœur tous les deux plus jeunes qu’elles sont placés en pensionnat, ses parents décident de lui offrir une éducation à domicile. Elle apprend alors à écrire avec sa gouvernante et s’initie à l’arithmétique grâce à son père. Très tôt Agatha Christie écrira des poèmes, des contes et des nouvelles.

Son premier mari

En 1912 elle rencontre Archibald Christie, un aviateur qu’elle épousera en 1914. Ensemble ils auront une fille : Rosalind.

Sa connaissance des poisons

Durant la Grande guerre elle s’engage comme infirmière bénévole dans la mairie de Torquay dont elle est originaire. Elle obtiendra son diplôme de pharmacienne en 1917. Grâce à son métier, elle aura l’occasion de faire connaissance avec certains poisons dont elle se servira plus tard dans ses romans.

Une fugue inattendue

L’année 1926 correspondant à une année noire pour notre auteur. Elle apprend non seulement la mort de sa mère mais aussi l’infidélité de son mari ainsi que sa demande de divorce. Agatha disparait alors. Sa voiture est retrouvée abandonnée près d’un étang et tout le monde accuse son mari de l’avoir assassinée. Notre romancière sera finalement retrouvée douze jours plus tard dans un hôtel où elle s’est inscrite sous un faux nom. Elle dira ne se souvenir de rien… Son mari obtiendra finalement le divorce.

Deuxième mariage

En 1930 Agatha rencontre l’archéologue Sir Max Mallowan qu’elle épousera la même année. C’est en accompagnant son mari dans tous ses voyages qu’elle trouvera de nouveaux cadres pour ses romans.

La fin

En 1956 sortira son dernier roman Le Poids de l’amour.

Agatha Christie mourra le 12 janvier 1976. Elle repose désormais au cometière Cholsey. Sur sa tombe est gravé :

Sleepe after toyle, port after stormie seas,
Ease after war, death after life, does greatly please.

Temps de repos après tant de labeur,
Havre de paix après les jours de tempête,
Trêve bénie succédant à la guerre,
La mort est douce après notre vie si âpre.

Provenant de La reine des fées écrit par Edmund Spenser.

Mon œuvre préférée

Vous lister aujourd’hui l’ensemble des œuvre d’Agatha Christie aurait été long, fastidieux et somme tout sans grand intérêt. J’ai donc préféré vous présenter son œuvre qui m’a le plus marquée.

Je n’ai pas lu moi même ce roman. C’est ma maman qui l’a fait lorsque j’étais petite. Avant d’aller dormir elle me lisait toujours un livre et mon papa un autre (vous finirez par vraiment tout savoir de moi haha). Elle même adorait Agatha Christie et c’est donc ensemble que nous avons découvert Les dix petits nègres.

les dix petits nègresDix personnes apparemment sans point commun se retrouvent sur l’île du Nègre, invités par un mystérieux M. O’Nyme, malheureusement absent. Un couple de domestiques, récemment engagé, veille au confort des invités. Sur une table du salon, dix statuettes de nègres.

Dans les chambres, une comptine racontant l’élimination minutieuse de dix petits nègres. Après le premier repas, une voix mystérieuse s’élève dans la maison, reprochant à chacun un ou plusieurs crimes.

Un des convives s’étrangle et meurt, comme la première victime de la comptine. Une statuette disparaît. Et les morts se succèdent, suivant le texte à la lettre. La psychose monte. Le coupable se cache-t-il dans l’île, parmi les convives?

Une poignée de personnages admirablement campés, une ambiance tendue, un suspense à couper le souffle et une fin complètement inattendue…

Source : Babelio

J’ai adoré l’ambiance de se roman… très noire et pleine de suspense. Jusqu’à la fin j’ai cru avoir trouvé le coupable mais encore une fois je m’étais trompée. L’envie de savoir est toujours présente en lisant un de ses romans… L’envie de savoir et en même temps l’envie de ne pas savoir trop vite pour tenter à tout prix de démasquer le coupable. Mais à chaque fois Agatha Christie nous offre une fin inattendue et c’est sans aucun doute ça qui fait la magie de ses romans!

N’hésitez pas à me dire en commentaire si ce rendez-vous vous plait? Si vous même aimez cet auteur? Si vous avez envie de découvrir ses romans?

Suivez le blog sur Instagram ou sur Facebook pour toujours tout savoir!

 

15 commentaires sur “Un mois, un auteur : Agatha Christie

  1. A ma grande honte (j’utilise cette expression beaucoup trop souvent, j’ai l’impression… Il faut que j’arrête d’avoir honte), je n’ai jamais lu de Christie (mais grâce aux autres commentaires, je me sens moins seule !). Ton article découverte est donc juste parfait et me donne vraiment envie de m’y plonger^^

    Aimé par 1 personne

      1. En même temps, c’est vrai que Madame Bovary divise pas mal. Il est reconnu comme un classique et perso, je l’adore mais beaucoup de gens ont du mal à adhérer donc c’est un pari que de s’y essayer ^^

        J'aime

  2. J’adore Agatha Christie, j’ai une caisse entière de ses livres et je conseille Dix Petits Nègres à toutes les personnes que je croise XD Et quelle mystère sont escapade, j’ai envie d’imaginer et d’écrire ce qui a bien pu se passer ^^

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai lu mon premier Agatha Christie à 10 ans. Mon détective favori est Poirot. J’ai aussi lu les Dix Petits Nègres que j’ai trouvé plus effrayant que les autres, peut-être parce qu’il n’y avait pas de détectives, parce qu’il y avait de nombreuses victimes ou peut-être encore à cause de la fin. En tout cas l’auteur a du talent.
    Sur mon blog j’écris à la fin de chaque mois des Enfances passées, des posts sur l’enfance de personnes historiques. En ce moment j’en fais plus sur des auteurs comme Lewis Caroll et pour fin aout je prévoyais justement d’en faire sur l’enfance de Christie

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s