Chronique

Chronique : Tu as promis que tu vivrais pour moi

Bonjour tout le monde!

Je reviens aujourd’hui vous parler du deuxième livre que j’ai lu durant ce mois de septembre, Tu as promis que tu virais pour moi de de Carene Ponte publié aux éditions Michel LAFON.

J’ai vu pas mal d’avis positif sur la blogosphère concernant ce livre. Tout le monde a adoré l’histoire de Molly et Marie, disant que ce roman était plein d’amour et de tendresse. Mais moi je n’ai malheureusement pas accroché du tout.

Résumé

Mon avis

Ce qui a posé problème en premier dans ma lecture de ce roman, est le fait que je n’ai pas aimé Molly… Je peux comprendre le fait qu’après le décès de sa meilleure amie elle aie envie de changer d’air, d’aller voir ce que la vie vous réserve mais je n’ai pas pu m’empêcher de penser à la façon dont elle est partie et des personnes qu’elle a laissé derrière elle. Je ne peux pas concevoir qu’on quitte son fiancé ainsi du jour au lendemain, qu’on le largue comme une vieille chaussette inutile… Pire encore je ne peux pas concevoir le fait de s’engager avec quelqu’un alors qu’elle sait pertinement qu’elle n’est pas sure d’elle. Bref j’ai donc mal commencé ce roman puisque j’ai détesté le personnage principal et que mon esprit était complètement tourné vers Germain…

Ensuite quand j’ai acheté ce livre je pensais y trouver une histoire un peu folle avec des défis surprenants du style sauter en parachute, partir mais le tour du monde. Ici j’ai trouvé les lettres de Marie un peu décevante. C’est en somme ce que tout le monde fait au moins une fois dans sa vie…

De plus j’ai trouvé l’histoire plutôt prévisible… Je n’ai été surprise que par les 30 dernières pages ce qui est trop peu pour m’emporter dans une histoire.

Pour finir j’ai été plutôt satisfaite par la fin et par la conclusion sur le fait de pardonner ou non à quelqu’un… Mais j’ai été décue du fait que le sujet du deuil ne soit à mon goût pas assez appronfondi.

Venons en maintenant au gros point positif du livre : les enfants. J’ai vraiment accroché avec Lou, qui souffle encore de l’abandon et n’arrive pas à être heureuse. je l’ai trouvée attachante et assez complexe. Mais le duo que j’ai préféré est sans aucun doute la petite Alice, qui peine à trouver sa place à cause d’une mère trop exigeante et Viviane qui n’a pas peur de dire ce qui doit être dit. J’ai donc beaucoup aimé le passage où ses deux personnages sont en contact…

Bon donc résumons tout ça… J’ai été agacée par le personnage principal, j’ai trouvé l’histoire trop prévisible mais j’ai plutôt apprécié la fin ainsi que quelques personnages secondaires.

 

4 commentaires sur “Chronique : Tu as promis que tu vivrais pour moi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s