Chronique

Chronique : Death Note

Coucou les ptits loups!

Je vous retrouve aujourd’hui pour une chronique un peu spéciale… Pour ceux qui suivent le blog depuis quelques temps, vous avez pu constater qu’il n’y avait jamais eu de chronique manga depuis sa création. Pourquoi, me direz-vous? Et bien la réponse est simple : je n’en lis pas. Enfin ce n’est plus tout à fait exacte… Il y a quelque temps j’ai vu un manga sur le blog d’Helyossa (Dévoreuse littéraire) qui me tentait bien. Mais en temps que fille anti-manga je me suis dit ho non ce n’est pas pour moi… Cependant Helyossa a réussi à me convaincre de tenter l’aventure et de me laisser tenter. J’ai donc choisi (avec son approbation) de me lancer dans le tome 1 du Death Note. Comme vous pouvez le voir sur l’image qui accompagne l’article, j’ai opté pour l’édition black qui regroupe en fait deux tome en un.

Bon, fini la petite histoire, passons à mon avis

Résumé

Peut-on choisir qui doit vivre ou mourir?

Light Yagami, un brillant lycéen, découvre le mystérieux carnet d’un dieu de la Mort et son terrible pouvoir : tous ceux dont le nom y est inscrit sont condamnés à mourir!

Light, en bon justicier, se met en tête de débarrasser la société de tous les criminels et d’instaurer un nouvel ordre moral !

Mais L. un mystérieux enquêteur va se dresser sur sa route…!

Un thriller psychologique implacable

Mon avis

Pour moi l’univers du manga a toujours été un mystère… Le genre de truc qu’on voit avec envie mais qu’on ose pas toucher. Quand j’étais petite j’ai reçu une collection de BD que je n’ai jamais lues… Je n’aimais tout simplement pas ça et je suis partie du principe que je n’aimerais jamais aucune BD et dans la foulée aucun manga. Après avoir lu Death Note je crois que j’ai enfin compris. Ce n’est pas vraiment le format BD que je n’aimais pas mais tout simplement l’histoire.

Nous nous plongeons ici dans l’histoire de Light, un garçon brillant qui pense bien faire mais qui va finalement se laisser entraîner par son côté sombre… J’ai beaucoup apprécié le fait que l’histoire ne se place pas du côté du détective L. mais plutôt du côté du meurtrier. Pendant toute la lecture de ce premier tome, j’ai été partagée entre l’envie que la justice gagne et en même temps l’envie que Light puisse s’en sortir… Nous sommes sans cesse divisé entre le fait de soutenir le bien ou le mal. Car si Light et son dieu de la mort représente en effet le côté sombre de l’histoire, ils en restent pour autant fort sympathiques et attachants…

De plus le suspens est présent tout au long des pages et de nouveaux rebondissements ne cessent apparaître… Cette découverte a vraiment été une agréable surprise et j’ai hâte de découvrir la suite de l’histoire.

Petite note tout de même à propos du film disponible sur Netflix. Je l’ai commencé avant de découvrir le manga et je l’ai arrêté après seulement 20 minutes… J’ai trouvé que l’ambiance était très différente de ce que j’ai pu ressentir au cours de ma lecture…

bonne lecture

N’hésitez pas à me dire si vous aussi vous l’avez lu ou si vous avez d’autres mangas du même genre à me conseiller!

 

12 commentaires sur “Chronique : Death Note

  1. Je suis absolument ravie que les deux premiers tomes t’ai plu ! Et la suite est prometteuse ;-).
    Je te conseille de regarder également l’anime une fois que tu auras terminée la série dans sa version papier, elle est très bien retranscrite, mais comme tu as dis plus haut pour le film Netflix, c’est un navet, une honte pour ce célèbre manga, je l’ai regarder entièrement par curiosité et aussi parce que je crois que je suis maso mdr Le film n’a absolument rien avoir avec le manga, si ce n’est juste le principal thème qui est le cahier de la mort ( Death Note ), le choix des acteurs est juste horrible, sans compter que pour jouer L il nous ont foutu un acteur noir, y’a pas plus gros contraste de fou envers le personnage original qui est physiquement limite un cadavre, je crois bien que c’est ce personnage qui ma le plus déçu dans le film et Light… J’avais juste envie de pleurer devant ce personnage, il l’ont également pas du tout respecter, il nous ont foutu un Light complètement teuber, pas intelligent pour un sous et niveau social c’est limite un roturier alors que dans le manga il incarne le respect, l’intelligence, et a la limite du riche. Et pour finir parce que j’ai l’impression de trop parler mdr, l’évolution de l’histoire en elle même dans le film n’a absolument rien à voir avec l’histoire du manga, il a juste pour lui juste le nom du manga, les prénoms est encore sa passe pas trop pour certain mdr. Mais le film peut être cool pour les personnes qui ne connaisse pas le manga original ou qui ne l’ont jamais lu ni vue ^^

    Aimé par 1 personne

      1. Haha, après niveau long métrage, les adaptations japonaises sont très fidèle 😉 comparer aux américains en tout cas pour ma part j’ai vue les deux film en version japonaise et j’ai passer un bon moment ^^

        J'aime

  2. J’avais beaucoup aimé découvrir cette histoire, aussi bien en manga ainsi qu’en anime et en film (version japonaise de 2006). Même si, pour ce dernier, je pense que la présence de l’acteur Kenichi Matsuyama dans le rôle de L, qui est l’un de mes acteurs favoris et qui a très très bien joué ce personnage, est pour beaucoup dans mon appréciation. 😉
    Par contre, la version Netflix, après avoir disséqué la BA et quelques extraits, ça ne me dit rien rien rien du tout. Du coup, je crois que je vais passer mon tour!

    Aimé par 1 personne

  3. Un classique, et un bon commencement pour se lancer dans l’univers des manga.
    J’ai beaucoup aimé le manga Je ne suis pas un homme, qui se lit très vite (2 gros tome). J’ai trouvé ce manga complètement addictif et l’animé et très bon également si tu as l’occasion de le voir.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s