Wish list

Evolution de ma Wish-list #Novembre

Salut les ptits loups!

On se retrouve aujourd’hui pour se pencher sur l’évolution de ma wish-list en ce mois de novembre! Et comme tous les mois, je vous ai réserver une petite sélection de livre qui me font trop trop envie! De quoi pouvoir étoffer votre liste au père noël!

Les pertes de ma wish-list 

Ce mois-ci j’ai craqué pour trois romans

La tour sombre

L’homme en noir fuyait à travers le désert et le pistolero le poursuivait… ».
Dernier aventurier d’une époque qui ressemble à la nôtre, Roland le Pistolero est poussé par une force inconnue. Au-delà de cette chasse à l’homme, ce qu’il cherche, c’est la Tour.
À la croisée des temps, lieu de rencontre de notre univers et d’autres mondes…Voilà vingt ans que dure cette poursuite.
Pour Roland, l’enjeu est maintenant de rattraper l’homme en noir. Lui seul — il l’a vu en rêve — peut l’éclairer sur son avenir.
Le sorcier doit tirer trois cartes qui vont lui ouvrir trois portes. Vers l’enfer ou le paradis ? Nul ne le sait encore.
En attendant, tous deux marchent. Hallucinés. Ne pouvant se soustraire l’un à l’autre.
Sous l’oeil vigilant du gardien de la Tour…

Les stagiaires

Pyxis est une entreprise spécialisée dans l’édition de mangas et de jeux vidéo. Rapidement devenue un pilier du secteur, cette société dynamique incarne le rêve de nombreux jeunes passionnés par la culture japonaise. On vante son état d’esprit novateur, son cadre de travail agréable, et ses best-sellers sont une vitrine attrayante.

Comme beaucoup d’entreprises, Pyxis a à son actif de très nombreux stagiaires. Tous les six mois, ces derniers arrivent d’horizons variés, soumis à un recrutement drastique. Dans une atmosphère conviviale et jeune, ils découvrent la réalité du monde du travail. Etudiants en gestion, graphisme, communication, marketing, RH, édition… Tous aspirent à la même chose : obtenir un emploi à l’issue de cette période. Néanmoins, les recrutements se font rares.

Étudiante en communication à Rennes, Ophélie a toujours souhaité travailler dans l’industrie créative. Lorsque sa candidature est acceptée chez Pyxis, l’euphorie se transforme vite en anxiété. Elle doit tout laisser derrière elle en l’espace de deux jours : appartement, petit ami, famille, pour emménager à Paris. C’est le début pour elle de toutes sortes de déboires : trouver un logement, s’adapter à l’entreprise, vivre avec 436 euros par mois dans la capitale.

Arthur est étudiant dans l’une des plus prestigieuses écoles de commerce de Paris. Il aime les Open Bar, trompe souvent « accidentellement » sa copine Juliette, et a du mal à accepter la voie que l’on trace pour lui. Son stage chez Pyxis est l’occasion parfaite pour faire une parenthèse dans la finance. Bien rapidement, il va se rendre compte qu’il troquerait volontiers plus longtemps la cravate contre le jeans.

Les Stagiaires propose de suivre les six mois de stage de ces deux personnages, autour desquels gravitent d’autres de leurs semblables.

Dans un cadre où tout est fait pour l’amusement, travail et la vie privée s’entremêlent.

Et une question demeure en fond sonore : « qui restera ? »

Le secret du mari

Jamais Cecilia n’aurait dû lire cette lettre trouvée par hasard dans le grenier. Sur l’enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n’ouvrir qu’après ma mort ». La curiosité est trop forte, elle l’ouvre et le temps s’arrête… À la fois folle de colère et dévastée par ce qu elle vient d’apprendre, Cecilia ne sait que faire : si elle se tait, la vérité va la ronger, si elle parle, ceux qu elle aime souffriront.
Liane Moriarty brosse un tableau nuancé et émouvant de l’amour (marital et familial) et se révèle bien mieux qu un simple auteur de best-sellers : une romancière dont les personnages attachants pourraient être vos amis ou vos voisins, avec leurs qualités et leurs failles.

Découvert par Amy Einhorn, l’éditrice américaine de La Couleurs des sentiments, Le secret du mari est un immense succès aux U.S.A : N° 1 sur la liste des best-sellers du New York Times, il figure toujours sur les listes des meilleures ventes deux ans après sa sortie. Le Secret tient en haleine deux millions de lecteurs dans le monde dont un million aux USA

Les gains de ma wish-list

La fourmi rouge

Vania Studel a quinze ans. Pour elle, la vie ne semble être qu’une succession d’épreuves où chacun est condamné à n’être personne.
Entre sa mère morte lorsqu’elle avait huit ans, son père taxidermiste farfelu et ses relations difficiles avec ses camarades, elle se voit comme une malheureuse fourmi parmi d’autres. Mais un jour, elle reçoit un courriel anonyme qui lui révèle toute son originalité.

Le couple d’à côté

Anne et Marco sont invités à dîner chez leurs voisins. Au dernier moment, la baby-sitter leur fait faux bond. Qu’à cela ne tienne : ils emportent avec eux le baby-phone et passeront toutes les demi-heures surveiller le bébé. La soirée s’étire. La dernière fois qu’ils sont allés la voir, Cora dormait à poing fermés. Mais de retour tard dans la nuit, l’impensable s’est produit : le berceau est vide.
Pour la première fois, ce couple apparemment sans histoire voit débarquer la police chez lui. Or, la police ne s’arrête pas aux apparences… Qu’est ce que l’enquête va bien pouvoir mettre à jour ?

Personne ne gagne

De San-Francisco au Canada, de trains de marchandises en fumeries d’opium, d’arnaques en perçages de coffres, du désespoir à l’euphorie, Jack Black est un bandit: parfois derrière les barreaux, toujours en fuite. Avec ironie, sagesse et compassion, il nous entraîne sur la route au tournant du XXe siècle. Personne ne gagne est un hymne à une existence affranchie des conventions. Qu’il soit hors-la-loi, opiomane ou source d’inspiration pour Kerouac et Burroughs, qu’importe, qu’il vole au devant de la déchéance ou qu’il flambe comme un roi, qu’importe, Jack Black n’est guidé que par son amour de la liberté. C’est dur, inoubliable, profondément américain. Black est peut-être un vaurien, mais aussi un conteur né qui joue avec son passé afin de nous remuer, de nous remettre sur le droit chemin.

Et vous, quel roman vous fait envie ce mois-ci?

 

2 commentaires sur “Evolution de ma Wish-list #Novembre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s