Non classé

Les préjugés sur la lecture, on en parle? 

Coucou les ptits loups! 

Aujourd’hui je vous retrouve pour un article concernant les préjugés sur la lecture! Pour commencer je vais vous raconter ce qui m’est arrivé la semaine dernière et je suis sûre que vous aussi, vous en serez indigné!

Me voilà donc arrivée à l’école pour terminer un travail. N’ayant pas les documents chez moi, je suis arrivée plus tôt pour les récupérer. Une fois ma mission accomplie, je me suis assise bien tranquillement dans la salle de pause où tout le monde se retrouve. L’heure de la pause arrive et je dis à un de mes charmants camarades « Cette semaine c’est le salon Mon’s livre, j’ai trop hâte d’y aller et de faire dédicacer mes livres! ». Et là d’un coup un autre se retourne vers moi et me dit en me regardant droit dans les yeux, avec son regard perfide « Ho un salon qui ne va pas faire long feu. Ça doit être amusant n’empêche de voir les vieux auteurs parmi des jeunes en training et sarouel« ! Non mais ho! J’étais tellement sur les fesses que je n’ai rien su dire à par « Moi j’aime ça! ». Il m’est alors venu l’idée de vous parler des préjugés sur la lecture que j’ai déjà pu entendre, et ce n’est jamais triste!

Préjugé n°1

« Ho un salon qui ne va pas faire long feu. Ça doit être amusant n’empêche de voir les vieux auteurs parmi des jeunes en training et sarouel. »

Alors déjà dans cette phrase il y a au moins trois préjugés à trainer

  • Personne ne lit et les salons littéraires sont voués à disparaître. Je dis non! Non non non! Depuis que je suis sur la blogo j’ai pu me rendre compte que beaucoup de personnes lisent et ne sont pas prête à s’arrêter. Chaque année je vois le monde qui se déplace pour aller au salon du livre à Paris et je ne pense pas que la lecture soit un jour vouée à disparaitre…
  • Les auteurs sont vieux. Alors ça je dois dire que ça m’a quand même fait sourire… Le vieux cliché du vieil auteur, portant des lunettes, une canne et parlant un langage antique que personne ne comprends. Et bien c’est faut. Bon nombre d’auteurs ont la vingtaine et sont encore en plein forte!
  • Les jeunes qui vont dans ce genre de salon portent forcément des training. Encore une fois je dis non, bien que le fait d’avoir un look sportif n’a jamais empêcher de lire, la plupart des jeunes que j’ai déjà pu croiser portent des tenues tout à fait standard!

Préjugé n°2

« Tu ne serais pas trop grande pour lire ce livre? »

Oui je suis sûre que vous aussi vous avez déjà attendu cette phrase parlant d’une de vos saga préférée (Harry Potter, Narnia, Twilight,…). J’ai la chance de mesurer 1m57 (ce qui n’est pas toujours un avantage) mais dans ce cas si je peux toujours répliquer « Avec ma taille je peux tout me permettre ». Les gens finiront-ils un jours par comprendre que bien qu’il fasse mis 11-12 ans sur la couverture d’un livre, cela ne veut pas dire qu’au delà de cet âge, nous ne pouvons plus l’ouvrir? Beaucoup de romans jeunesse ont encore des choses à nous apprendre, même si nous avons passé ce stade!

Préjugé n°3

« Les romans à l’eau de rose ne sont destinés qu’aux pleurnicheuses. »

Cette phrase que j’ai déjà entendue plus d’une fois nous révèle deux deux choses. Premièrement les romans d’amour ne sont réservés qu’aux femmes. A chaque fois que quelqu’un ose me dire ça, j’ai toujours envie de lui répondre : « Tout comme les pantalons étaient anciennement réservés aux hommes. Heureusement cette époque est révolue ». Pour moi un genre ne correspond pas à un sexe en particulier et il est temps de sortir de cet énorme préjugé sexiste!

Deuxièmement, il faut être une chochotte pour lire des histoire d’amour. C’est faux! Certains roman (et je pense notamment à Avant toi) sont des histoires touchantes, émouvantes mais qui ont beaucoup de choses à nous apprendre concernant le respect de l’autre. Et puis il faut un moral d’acier pour ce plonger dans des livres qui font pleurer!

Préjugé n°4

« La lecture est une perte de temps »

Je crois que cette phrase me fait frôler l’arrêt cardiaque à chaque fois… Et j’ai toujours envie de lâcher « Te parler aussi est une perte de temps, mais je le fais quand même! ». Généralement, entrer dans un débat avec la personne qui vous aura dit ça est une perte de temps puisque celle-ci aura l’esprit trop fermé que pour vous écouter. Vous pouvez quand même néanmoins lui dire que la lecture permet de s’instruire, de se détendre, de diminuer le risque d’Alzheimer, de mieux dormir, d’augmenter les capacités d’empathie,…

Préjugé n°5

« Quand on lit, on s’ennuie. »

Quoi? QUOI? Permettez moi de vous dire que celui qui dit ça n’a soit jamais tenté l’expérience, soit est tombé sur des livres qui ne correspondait pas mais je suis profondément persuadée qu’à chaque personne correspond un livre ou un genre bien précis que je fera voyager et dans lequel il ne s’ennuiera jamais. Je pense (et vous avez le droit de ne pas être d’accord) qu’on ne peut pas ne pas aimer lire. Si c’est votre cas alors vous n’avez juste pas encore trouvé le livre qu’il vous fallait…

 

13 commentaires sur “Les préjugés sur la lecture, on en parle? 

  1. Ah bah je reviens du Salon du livre et de la presse jeunesse et je peux dire que, vu le monde, dont une quantité impressionnante d’enfants et d’ados à fond dedans, la lecture a de beaux jours devant elle.
    Moi, mon préjugé préféré c’est : « Tel style, ce n’est pas de la littérature ». Ben si, en fait, c’est juste que ce n’est pas ton style de livre et puis c’est tout. Tu n’en achètes pas et puis on en parle plus.

    Aimé par 2 personnes

  2. Très intéressant ton article! Je suis d´accord avec toi 🙂 perso, c´est surtout le préjugé n°2 auquel je suis souvent confrontée… Car j´aime les mangas et les sagas litterature jeunesse et young adult! (j´ai plus de 30 ans) Cependant, ma mediathèque a décidé de classer Harry Potter parmi les lectures adultes 🙂 car selon les bibliothécaires, il y a beaucoup d´adultes qui le lisent 😀 😀 Prends ca, vieux préjugé!!

    Aimé par 1 personne

  3. Alàlà les préjugés avec la lecture … Il y en a tellement!! C’est assez horripilant d’ailleurs …
    Pour ma part, je lis souvent des romans fantastiques/science-fiction jeunesse et je reçoit toujours des réflexions du genre « tu lis encore ça? » « pourquoi t’es dans le rayon ado? », … ce qui voudrait dire que tu haut de mes 27 ans je devrais changer mes goût littéraire? Est-ce qu’il y a une loi qui déclare qu’à 13 ans du doit lire du young adult mais qu’à 30 on doit se diriger vers le contemporain ou les classiques? Bref je trouve ça nul ce genre de phrase mais au final ça ne m’atteint plus puisque ça vient de personne qui n’aime pas lire, qui ne s’y connaisse pas et comme tu dis ne sont pas assez ouvert d’esprit pour comprendre … Donc tant que nous ça nous plait, tant pis pour les rageurs 😉
    (et ravie de rencontrer quelqu’un qui fait la même taille que moi, vivre le mètre 57!!! =P )

    J'aime

  4. Je crois que la phrase : « la lecture est une perte de temps » est celle qui m’énerve le plus ! Sinon j’en ai une autre à ajouter : « Ah non, chez nous on lit pas ! ». C’est que que s’était exclamée une dame pendant une de mes dédicace en Touraine, elle avait prit un air supérieur qui m’avait très énervé. Mais maintenant ça me fait sourire car je me dit qu’elle passe vraiment à côté de quelque chose ! 😉

    J'aime

  5. Super article, C’est vrai qu’il existe encore beaucoup de préjugés sur la lecture, chacun est libre d’aimer ou non lire, mais ce n’est pas une raison pour en dire du mal et surtout du faux ! En tout cas j’ai adoré la facon dont tu nous les as présentés et raconté haha ! Bisous

    J'aime

  6. Super article ! C’est vrai que ces préjugés sont assez récurrents, et celui de « on s’ennuie quand on lit » il m’énerve tellement !!! Il ne savent pas a quel point on est loin de s’ennuyer !

    J'aime

  7. Oh oui, je compatis ! T’es vraiment tombée sur un abruti…

    Pour le préjugé n°3, c’est complètement con, car de la romance, c’est le style de certains classiques connus et reconnus, et c’étaient de grands succès, à l’époque où les lecteurs étaient majoritairement… des hommes. (et bim !)

    Quant au « La lecture est une perte de temps », c’est celui qui me fait péter un câble en un temps record. (et me fait aussi perdre le peu d’estime que j’ai pour la personne)

    En tout cas, cet article est une très bonne idée ! 🙂

    J'aime

  8. Haha, je te rejoins totalement dans ton article ! C’est fou tous ces préjugés !
    Et encore, moi qui lis des manga et des comics, j’ai eu le droit à des « Ah oui, les trucs tout moche écrit à l’envers ? » ou encore « Ah les super héros, c’est les gars en collant ? »
    Par contre pour la romance, il faudrait que les éditeurs et les auteures fassent quelque chose, car elles s’adressent aux femmes. J’ai lu de la new romance cette année (je suis un homme mais j’ai le droit non ?) seulement j’en ai marre que dans la préface ou postface, l’auteure s’adresse à ses lectrices. Ou pire, la maison d’édition « J’ai lu »qui publie de la romance sous le label « J’ai lu pour elle ». Ça encourage les préjugés, c’est excluant pour les hommes et c’est dommage 😕

    J'aime

  9. Merci pour ton article !!!
    J’ai personnellement beaucoup entendu de préjugés se rapprochant des numéros 2 et 3 …
    Aujourd’hui j’ai 33 ans et je dis f**k à tout ça ! Je lis ce que je veux !!! La lecture est un plaisir, une passion et pour qu’elle le reste, chacun doit être libre de lire les genres qu’il souhaite ! Na ! 😀

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s