Non classé

Chronique : Vivants

Coucou les ptits loups!

Ce mois ci je me suis enfin décidée à me plonger dans le livre d’Isaac Marion : Vivants. J’avais vu il y a quelques années, à sa sortie, la bande annonce du film Warm bodies. Elle était plutôt tentante mais les mois ont passé et j’ai finalement raté la sortie cinéma du film. Vous ne le savez peut être pas encore mais je regarde peu de films chez moi. J’ai une nette préférence pour les séries. Bref.

En me baladant quand une libraire de seconde main je suis tombée sur le livre dont a été inspiré le film. Et la couverture est, avouons le, trop jolie.

Résumé

R est un zombie. Il n’a pas de nom, pas de souvenirs, pas de pouls. Mais il rêve.
Dans les ruines d’une ville dévastée, R rencontre Julie. Elle est vivante, palpitante. C’est un jaillissement de couleurs dans un camaïeu de gris. Et sans vraiment savoir pourquoi, R choisit de ne pas la tuer. C’est le début d’une étrange relation, à la fois tendre et dangereuse.
Ce n’était jamais arrivé. R bafoue les règles des Vivants et des Morts.
Il veut respirer de nouveau, il veut vivre, et Julie va l’aider. Mais leur monde ne se laissera pas transformer sans combattre.

Mon avis

Nous nous plongeons ici dans une histoire romantique pleine de zombies. C’est vrai, noël est une drôle de période pour lire ce genre de livres qui seraient plus appropriés à Halloween. Mais le résumé promettait une histoire plutôt légère et romantique (dans son genre évidemment) et c’était exactement ce dont j’avais envie.

C’est ainsi que j’ai fais la connaissance de R, un zombie adorable et de Julie, une fille qui ne manque surement pas de courage. J’ai beaucoup aimé plonger dans ce monde où l‘apocalypse règne de tous les côté. J’ai trouvé l’écriture très fluide et agréable à lire. Je n’ai pas vu les pages ni les minutes passer.

Pour ce qui est des personnages, on s’y attache facilement. J’ai apprécié le caractère de chacun d’entre eux. J’ai trouvé le personnage de R particulièrement bien développé. Isaac Marion arrive à nous faire comprendre celui-ci et même compatir avec les remords dont il peut faire preuve.

L’histoire se passe principalement dans deux endroits : le lieu d’habitation de R et celui de Julie. Nous plongeons donc dans deux mondes différents puisqu’un l’un ne regroupe que des zombies et l’autre que des humains. Mais sont-ils si différents que ça finalement?

Ce livre m’a beaucoup fait penser à Les âmes vagabondes de Stephenie Meyer que j’avais précédemment adoré.

En bref

bonne lecture

Ce livre est très agréable à lire. Les personnages sont attachants, l’histoire romantique contient tout de même des moments de suspense. Dans ce livre, Isaac Marion ne part pas du principe que les humains sont les gentils et les zombies les méchants mais plutôt du fait que chaque être (qu’il soit humain ou non) peut changer et devenir meilleur. Mais le changement fait peur et ne plait pas toujours à tout le monde…

Avez-vous lu ce livre? Qu’en avez-vous pensé?

 

3 commentaires sur “Chronique : Vivants

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s