Chronique

Chronique : L’algorithme de l’immortalité

Salut les ptits loups!

Avant tout je tenais à m’excuser pour le manque d’articles sur le blog… Je pensais revenir en force après ma session d’examens et finalement mon stage de fin d’études à mal commencé, j’ai dû changer de stage en urgence… Bref, un carnage! Je ne sais pas encore quand vont reprendre les publications plus régulières mais promis, je vais essayer de faire mieux.

Mais si je viens aujourd’hui vous parler, c’est pour vous donner mon avis sur le livre que j’ai reçu lors de la précédente opération Masse Critique de Babelio. Je les remercie donc, ainsi que la maison d’éditions Belles étrangères pour la découverte de ce livre.

Résumé

C.A. Ronte est un brillant informaticien qui travaille pour une société qui reproduit de manière électronique les défunts, sous forme d’hologrammes. Il découvre bientôt les limites de cette technologie lorsqu’il tombe amoureux de la fille d’un client, une jeune femme très malade. Lui-même deviendra un hologramme. Un roman entre science-fiction, essai philosophique et histoire d’amour.

Mon avis

J’avoue avoir été terriblement déçue par cette histoire… pourtant cela ne tenait qu’à un rien.

Lorsque j’ai reçu ce livre, j’ai tout d’abord été étonnée par la taille. Oui, celui-ci ne fait que 145 pages! Et pour tout vous dire, je pense qu’il souffre d’un très gros problème : tout est déjà connu rien qu’en lisant le résumé. Ne vous attendez donc pas à une histoire d’amour folle, à des rebondissements terribles, à ce que l’auteur vous tienne en haleine durant ces 145 pages puisque vous connaissez à l’avance la fin du roman.

Mis à part cela, j’aurais tout de même pu trouver agréable le fond de l’histoire. Se pencher sur une question aussi dangereuse que l’immortalité à travers des hologrammes, est-ce vraiment prolonger la vie, est-ce que voir quelqu’un de décédé atténue la peine ou non… mais le style d’écriture m’a complètement bloqué dans mon voyage. J’ai eu l’impression de lire une succession de phrases interminables qui auraient toutes pus êtres des sujets de dissertation beaucoup trop compliqués pour moi.

Je crois que je n’attendais pas de ce roman ce que lui me proposait de vivre. Je pense qu’on ne c’est tout simplement pas compris lui et moi…

Une grosse déception donc car cette histoire d’amour avec un hologramme me vendrait un peu du rêve… mais je ne m’attendais pas du tout à cela…

N’hésitez pas à me dire si vous l’avez lu! Ou si tout simplement vous aussi, lors de vos études, vous n’avez pas eu que des stages sympas haha mais je vous rassure, j’ai trouvé un nouvel endroit où je me sens comme un poisson dans l’eau!

Je vous embrasse fort!

2 commentaires sur “Chronique : L’algorithme de l’immortalité

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s