Chronique

Elizas, Sara Shepard

Salut les ptites loutres!

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du nouveau roman de Sara Shepard : Elizas. Celui-ci a été publié par les Editions Charleston. J’avais terriblement hâte de découvrir cette histoire tout simplement parce que j’adore l’univers de son auteure. J’avais déjà pu lire la saga Les perfectionnistes qui compte deux tomes il y a quelques années. Malheureusement je ne tenais pas encore ce blog lors de ma lecture mais je me souviens avoir adoré! Et puis pour ceux qui connaissent la série Pretty Little Liars, vous devez forcément connaitre le nom de Sara Shepard. En effet cette série est basée sur la saga Les menteuses qu’elle a écrite. J’avoue avoir dévoré toutes les saisons… Passons maintenant à mon avis sur ce roman.

Résumé

Une jeune femme, belle et fragile, un luxueux hôtel hollywoodien et un dangereux mélange d’alcools forts et de médicaments… Quand Eliza Fontaine, jeune auteure à succès, se réveille dans une chambre d’hôpital, il lui suffit d’un regard à ses proches pour comprendre qu’on la soupçonne d’une nouvelle tentative de suicide. N’a-t-elle pas été retrouvée ivre morte au fond d’une piscine alors qu’elle ne sait pas nager ? Pourtant, Eliza en a la certitude, cette fois, c’est différent. Ses souvenirs sont flous, sa mémoire se dérobe, mais elle se souvient d’une voix, d’un rire… Uniquement armée du roman qu’elle vient de terminer, et dans lequel semblent se mêler fiction et réalité, la jeune femme part à la recherche de ce qui s’est réellement passé. Car, s’il y a une chose dont Eliza est sûre, c’est qu’elle n’a pas sauté dans cette piscine. Quelqu’un a tenté de la tuer.

Prix

22 euros 50

Mon avis

Je ne vais pas vous mentir, j’attendais beaucoup de ce roman. J’aurais aimé me le procurer dès sa sortie mais mon budget étudiant ne me permettait pas de le caser ce mois-là… J’ai donc attendu mon premier salaire pour me le procurer et commencer à le lire.

J’ai été très septique lorsque j’ai débuté ma lecture. J’ai trouvé que le début du roman était plein de longueurs… Mais je me suis accrochée et je ne le regrette pas. On découvre donc Eliza, une jeune auteure dont le livre sera bientôt publié. Après une soirée bien arrosée, elle est retrouvée dans la piscine de l’hôtel dans lequel elle était. S’en suit alors, tout au long du roman, le doute concernant cet acte. Etait-ce une tentative de suicide? Etait ce une tentative de meurtre? Personne ne le sait exactement mais on peut compter sur Eliza pour mener son enquêter. En parallèle, on découvre aussi le roman écrit par la jeune femme, qui contient tout un tas de secrets qui nous seront petit à petit dévoilés.

Comme je vous le disais, j’ai trouvé le début du roman très très lent… J’ai eu beaucoup de mal à accrocher avec Eliza, à la cerner mais je pense que cela est voulu par l’auteur. On ne sait pas vraiment à quoi s’en tenir tout simplement parce que Eliza n’est pas sûre de le savoir elle même. On est en permanence dans le doute la concernant et c’est finalement cela qui m’a permis de ne pas décrocher de ma lecture. Malgré les longueurs, on veut tout de même savoir le fin mot de l’histoire. C’est ce que j’aime chez Sara Shepard. Elle arrive à nous tenir en haleine au fils des pages, à nous faire croire des choses puis à semer le doute dans notre esprit. Vers le milieu du roman, l’action s’accélère un peu. A partir de ce moment là, je me suis retrouvée prise par ce désir de connaitre la fin, par cette envie de percer à jours tous les mystères. Et j’ai beaucoup aimé le dénouement de l’histoire. J’avoue que c’était une des possibilités que j’avais envisagées… Mais j’en avais envisagées tellement tout au long de ma lecture que cela m’a fait plaisir de la découvrir.

Je le recommande donc vivement à tous les fans de PLL ainsi qu’au personne aimant les suspenses physiologiques.

En bref

bonne lecture

Ce roman est un belle découverte, même si j’avais préféré me plonger dans la saga Les perfectionnistes. Malgré tout, l’auteur nous offre cette fois un roman moins adolescent que ses précédents mais tout de même pleine de mystères. Si le début m’a laissée pleine de méfiance, le reste du roman m’a vraiment emportée dans cet univers troublé où la fiction se mêle à la réalité en nous laissant dans une confusion totale jusqu’au dénouement.

Un commentaire sur “Elizas, Sara Shepard

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s