Chronique

La faucheuse T1. Neal Shusterman

Salut les ptites loutres!

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du Tome 1 de la trilogie La faucheuse, écrite par Neal Shusterman et publié chez Robert Laffont dans la Collection R. Je me suis lancée dans ce roman sans même en lire le résumé puisque j’en avais entendu beaucoup de bien!

Résumé

Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.

« MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu’en étant tué aléatoirement (« glané ») par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu’ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l’art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité.
Mais seul l’un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu’il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l’un contre l’autre bien malgré eux… »

Mon avis

Le lecteur se retrouve ici plongé dans une dystopie où la mort naturelle n’existe pas. Afin de conserver un certain équilibre, des faucheurs sont engagés afin de glaner des personnes au hasard. Nous suivons ici Citra et Rowan, dont l’apprentissage en temps que faucheurs vient de débuter. Malgré la tâche qui leur est confiée, ceux-ci ne sont pas prêts de voir leurs épreuves s’alléger.

C’est avec beaucoup de joie que j’ai découvert cette dystopie pour le moins innovante. On ne peut que souligner, à la lecture de ce roman, l’originalité du récit de Neal Shusterman. En plus d’une histoire inédite, pleine de rebondissements, celui-ci nous propose une analyse de l’être humain. Tous les genres d’êtres sont représentés : ceux que nous classons comme foncièrement bons ou mauvais mais aussi ceux qui résistent, temps bien que mal, à la tentation. J’ai tout particulièrement aimé cet aspet.

En sachant cela, il vous est facile, si vous avez lu le roman, de savoir quel personnage j’ai particulièrement aimé! J’avoue tout de même que les deux héros sont particulièrement attachants et j’ai craint pour leur vie tout au long de l’histoire. La chute de l’histoire est tout simplement incroyable. Je n’en revenais pas du tour qui se joue et que je n’ai pas vu venir une seule seconde.

En bref

Bonne lecture 2019

Ce fut pour moi une belle découverte et une bonne lecture. J’ai apprécié l’aspect « réfléxion » de l’histoire qui se penche sur les côtés noirs des hommes ainsi que l’épopée des héros qui est, quant à elle, pleine de rebondissements.

Si vous l’avez lu, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé!

Je vous embrasse

9 commentaires sur “La faucheuse T1. Neal Shusterman

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s