Chronique

La peau de l’autre. Gilles Horiac

Salut les ptites loutres!

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’un livre que j’ai reçu au mois de juin… Avec les examens et les vacances, j’ai un peu tardé à me lancer dans cette lecture mais je remercie 180° éditions pour l’envoi du livre La peau de l’autre, écrit par Gilles Horiac!

Résumé

Nicolas Lurquin mène la vie paisible d’un bon père de famille près de Bruxelles. Un jour, il reçoit l’e-mail d’un notaire de Montpellier l’invitant à l’ouverture du testament de son oncle Guillaume Faviau. Bien que ce nom lui soit parfaitement inconnu, il se rend dans le Languedoc, où le notaire lui apprend qu’il est l’unique héritier d’une somme avoisinant les 10 millions d’euros. Sa surprise est encore plus grande lorsqu’il s’aperçoit que sur sa carte d’identité, son nom a été remplacé par celui de Paul Faviau. Qui a falsifié ses papiers ? Comment ? Pourquoi ? Nicolas n’y comprend rien, mais sur le chemin du retour, l’euphorie d’être devenu richissime l’emporte sur sa perplexité.
L’histoire pourrait être belle, sauf qu’à la porte de son domicile, personne ne le reconnaît. Sa femme et ses deux fils affirment ne l’avoir jamais vu. Pire : un homme, prétendant s’appeler Nicolas Lurquin, a pris sa place. Pour ses collègues et ses amis aussi, il est devenu un parfait étranger. Bien malgré lui, voilà Nicolas dans la peau de Paul Faviau, un inconnu qui s’avère être un redoutable tueur…

Mon avis

Il s’agit ici du deuxième livre de 180° éditions que je découvre… Le premier, La peine des petits m’avait beaucoup séduite, c’est pourquoi j’ai accepté de recevoir à nouveau un roman de cette ME. C’est donc dans un thriller plutôt sombre que j’ai été embarquée. Il s’agit ici de l’histoire de Nicolas, un bon père de famille, heureux dans son ménage, mais qui voit sa vie basculer le jour où un inconnu le remplace au sein de son foyer. Personne ne le reconnait, ni sa femme, ni ses enfants, ni ses amis… Complot, amnésie, démence, Gilles Horiac nous balade sur toutes ces pistes à travers les 195 pages de son roman…

Concernant mon avis, il est important de préciser que j’ai dévoré cette histoire en deux jours à peine… Faut-il dès lors préciser que j’ai vraiment été conquise par l’aventure de Nicolas? Celle-ci est bien menée, les événements s’enchainent et le début ne m’a pas laissé entrevoir une seule seconde la surprenante tournure que les événements allaient prendre… L’univers est sombre, le doute plane en permanence, nous ne savons jamais qui croire ni quoi penser de notre héro… La chute m’a laissée satisfaite, elle ne se devine que quelques pages avant la fin… Un bon thriller à découvrir de toute urgence donc!

En bref

bonne-lecture-2019

Une très jolie découverte dans une maison d’éditions que je découvre à peine… L’ambiance est sombre, l’histoire haletante… Les événements s’enchainent, laissant le lecture sur sa fin, ce qui a eu pour cause une lecture très rapide, terminée en deux jours à peine.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s