Chronique·Non classé

Wilder girls. Rory Power

Salut les ptites loutres!

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du livre Wilder girls, écrit par Rory Power et publié chez Robert Lafont dans la Collection R. Lorsque j’ai lu le résumé de ce livre, je ne pouvais décemment pas passer à côté. En effet, celui-ci s’inscrit tout à fait dans ma zone de confort livresque… Et il a comme un petit goût d’actualité puisqu’on parle ici d’une épidémie et d’un confinement sur une île.

Résumé

Voilà bientôt dix-huit mois qu’un mal inconnu, la Tox, a frappé l’île Raxter. Dix-huit mois que le pensionnat pour jeunes filles qui en occupe la pointe a été mis sous quarantaine.
D’abord, la Tox a tué les enseignantes, une à une, puis elle a infecté les élèves, dont les survivantes portent désormais ses monstrueux stigmates dans leur chair.
Coupées du reste du monde, cernées par les bêtes mutantes qui rôdent dans les bois alentour et livrées à elles-mêmes, celles qui restent n’osent plus sortir de l’enceinte de l’école. Jour après jour, elles attendent le vaccin que le gouvernement leur a promis.
Hetty et ses deux meilleures amies, Byatt et Reese, se serrent les coudes malgré les privations, bien déterminées à lutter ensemble jusqu’au bout…
Plus glaçant encore que Sa Majesté des mouches, un huis clos féminin et féministe qui a fait frissonner l’Amérique de plaisir !

Mon avis

Comme je vous le disais juste avant de vous faire part du résumé, ce livre a un total goût d’actualité puisqu’on rencontre ici trois jeunes filles, Byatt, Reese et Hetty, confinée sur une île, sans nouvelle du monde extérieur et ce à cause d’une mystérieuse maladie qui atteint les pensionnaires ainsi que les enseignante de du pensionnat pour fille de Raxter.

Je ne vous cache pas que la première centaine de page est mortellement longue… La mise en place du décor et des personnages prend son temps, peut-être trop à mon goût. Mais je ne peux que vous conseiller de vous accrocher et de tenir le coup car, passé cette phase, l’aventure s’accélère d’un coup lors de la disparition d’une des permissionnaires. S’en suit alors toute la découverte de ce qu’est la mystérieuse Tox, les secrets que garde le gouvernement vis-à-vis du remède promis et de l’avenir de nos héroïne. Le livre se termine sur un final explosif qui laisse présager, on l’espère, une suite.

Les points forts de ce livre sont sans aucun doute l’enchaînement des actions qui débutent vers la page 1OO et qui tiennent le lecteur en alerte jusqu’à la fin. Je ne peux pas dire que je me suis vraiment attachée aux personnages mais, à côté de ça, elles sont tout de même agréables à suivre. Le seul point négatif à noter est la lenteur de mise en place de l’histoire.

En bref

bonne-lecture-2019

Un bon roman qui maintient le suspense jusqu’à la fin mais j’espère sincèrement que celui-ci sera suivi d’un autre tome, justifiant la lenteur du début quant à la mise en place de l’histoire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s